Plasmodium goes viral as the global health community observes World Malaria Day

If you think you’re too small to accomplish something big, picture yourself locked in a room with a mosquito. –African proverb  

An African woman lies under a light-blue bed net.

Mali 2010 @ Barbara Sigge/MSF

Yesterday, World Malaria Day was observed by organizations and communities all over the world with all the resolve appropriate for one of the world’s deadliest diseases.  According to the WHO, approximately half of the world is at risk for the disease.  Though most of the cases and deaths occur in sub-Saharan Africa, malaria was present in 108 countries and territories in 2008, causing approximately 247 million cases and nearly one million deaths.1  Most deaths are in children under 5.  The international day of observation was recognized by high-profile celebrities, NGOs, and small communities in a variety of ways.  But the newest – and potentially the most effective – way to raise both money and awareness is by going viral with the protozoan parasite.  

Malaria first went viral when Ashton Kutcher celebrated his beating CNN to one million followers on Twitter by donating $100,000 to Malaria No More to purchase 10,000 mosquito nets.2  Through his donation, 89,724 insecticide-treated bed nets were sent to villages in Senegal.  By using the RT2Give Twitpay service, any Twitter user can retweet a message from their malaria-related non-profit of choice and donate $10 to Malaria No More.  Internet Explorer and Firefox users can also download and use the Nothing But Nets browser toolbar, which raises money every time it’s used to search and shop online.  

The battle against malaria continues to rage on many fronts, and much progress has been made.  A variety of rapid diagnostic tests are available to facilitate accurate diagnosis and prompt treatment, requiring only a drop of blood and giving results in 15 minutes.  Artemisinin-based combination therapy acts quickly with few side effects and has proven extremely effective at treating malaria cases.3  Malaria vaccine candidates, though they only confer partial protection, have shown great promise and are currently in Phase III testing.4  However, there is still much work to be done: insecticide-treated bed nets must be made more widely available, reliable testing and treatment need to be implemented on a much wider scale, and care and treatment must be made more affordable and accessible.   

When UN Secretary General Ban Ki-moon announced the first World Malaria Day in 2008, he made the bold proposal of ending malaria deaths by the end of 2010 by ensuring universal coverage in Africa.  In an op-ed piece in the Guardian, he cautioned that while we may not be able to wipe out malaria right away, we can combat it effectively if we act together.  “We have the resources and the know-how. But we have less than 1,000 days before the end of 2010. So let’s get to work.”5 

~~~traduction française~~~ 

Plasmodium se transforme virale pendant que la communauté de santé mondiale observe la Journée Internationale contre le Paludisme 

Si tu te trouve trop petit pour accomplir quelque chose d’important, t’imagine dans une chambre fermée avec une moustique. –proverbe Africaine 

Hier, le Journée Internationale contre le Paludisme a été noté par des organisations et des communautés parmi le monde avec une résolution justifiée pour une des maladies les plus mortels.  D’après l’OMS, environ la moitié de la population mondiale a le risque d’être infectée.  Malgré que la plupart des cas et des morts sont en Afrique sub-Saharienne, le paludisme a été présent dans 108 pays et térritoires en 2008 et a causé environ 247 millions de cas et presque une million de morts.1  La plupart des morts sont dans lesenfants avec moins de 5 ans.  Le jour international d’observation a été reconnu par des célébrités bien connus, des organisations non-gouvernementales, et des communautés petites.  Mais le façon le plus moderne – et peut-être le plus efficace – est de promouvoir la sensibilisation avec une approche virale. 

Le paludisme «est allé virale» pour la première fois quand Ashton Kutcher a célébré sa victoire sur CNN d’obtenir une million de personnes qui le suit sur Twitter avec une donation de $ 100.000 à Malaria No More pour l’achat de 10.000 moustiquaires.2  À cause de sa donation, 89.724 moustiquaires imprégnées d’insecticide ont été envoyées à des villages au Sénégal.  N’importe quel utilisateur de Twitter peut utiliser le service de RT2Give Twitpay pour «re-tweet» un message de leur organisation préférée et contribuer $10 à Malaria No More.  Les utilisateurs de Internet Explorer et Firefox peuvent aussi télécharger le toolbar de Nothing But Nets, qui amasse de l’argent chaque fois qu’il est utilisé pour rechercher. 

La lutte contre le paludisme continue sur plusiers fronts, et beaucoup de progress a été déjà realizé.  Une variété de tests diagnostiques rapides sont disponibles pour faciliter un diagnostic précis et le traitement rapide qui ont besoin d’une seule goutte de sang et donne des résultats en 15 minutes.  Les médicamenteuses comportant de l’artémisinine agissent rapidement avec peu d’effets secondaires, et ils sont très efficacies contre le paludisme.3  Des vaccins en développement, malgré qu’ils n’offrent que protection incomplète, ont montré un grand potentiel, et ils continuent à être améliorés.4  Cependant, il y a encore beaucoup de travail à faire: les moustiquaires imprégnées d’insecticide doivent être disponibles à plus de gens, les tests diagnostic et le traitement doivent être implémentés sur une plus grande échelle, et les médicamenteuses doivent être moins chers et plus accessible. 

Quand le Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré la première Journée Internationale contre le Paludisme en 2008, il a proposé d’éliminer le paludisme avant le fin de 2010 par voie d’assurer le traitement universel en Afrique.  Dans une pièce dans le journal anglais «The Guardian», il a avertit que même que nous peut-être ne puissions pas l’éliminer tout de suite, nous pouvons le combattre éffectivement si nous travaillons ensemble.  «Nous avons les resources et le savoir-faire.  Mais nous avons moins de 1.000 jours avant la fin de 2010.  Donc, allons-y.»5

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s